Ch’Lanchron
paraît
depuis 1980
Accueil
du site picard
lanchron.fr
Écouter ou
lire du picard

Sur scène
Une brève
présentation de
Ch’Lanchron
Les numéros de
Ch’Lanchron
éch jornal picard
Les auteurs
publiés dans
Ch’Lanchron
Langue picarde
Vitalité du picard
Les liens
Nouveautés
et mises à jour

Plan du site
 « Ch’Lanchron » c’est aussi le journal trimestriel écrit tout en picard Un « lanchron » c’est un pissenlit 35 ans de scène, 90 chansons en picard à notre répertoire Logo officiel de « Ch’Lanchron » Gadrouille est la mascotte de « Ch’Lanchron » Toute une collection de livres picards de référence À doù qu’o s’édvise in picard ? Ravisez ichi ! Quoé d’neu din « lanchron.fr » ?
Abonnez-vous !
Ch’Lanchron
1 an pour 22 €

Table des
textes parus dans
Ch’Lanchron

Écouter des chansons
Jouer et écrire
Activités de
l’association
Ch’Lanchron

Le roman picard
La fableLa BD.
Le théâtre picard
Commandez
les éditions de
Ch’Lanchron

Le moyen picard
La littérature
du picard moderne

Quoé d’neu din « lanchron.fr » ?

Dans Ch’Lanchron 133 :
l’horoscope sourit au millionnaire !



Ch’Lanchron 133
Parution : avril 2014
Prix de vente : 3,50 €
+ frais de port éventuels
(France 1,00 € / Étranger : 2,00 €)


Directeur de publication :
Jacques Dulphy
Rédacteur en chef :
Jean-Luc Vigneux

Le contenu de Ch’Lanchron 133

• Édvant d’écmincher (éditorial)
• Din chés planétes : Ch’pénier à rédries (sonnet, par Michel Dominois)
• Ch’ran - Ch’toér - Chés moétiès (horoscope picard)
• Écapèe din chés montaingnes (traduction, par Jean-Luc Vigneux)
• « Flucht in den berg » (Lirie, par Jean-Luc Vigneux)
• Lafleur, ch’est un malin (histoire drôle, par Gaëtan Duquémont)
• Jackie… éch piot manégien (souvenir, par Roland Dumont)
• Ch’« Prix d’picard 2014 » (article)
• Rinconte (hommage à Pierre Garnier, par Jean-Luc Vigneux)
• adè Pierre (poésie spatialiste, par Jean-Luc Vigneux)
• Pieute fabe d’Afrique (fable en prose, par Edwige Fontaine)
• L’Granne Djerre (bande dessinée, par Jean-Bernard Roussel)
• Ch’Millionnaire (nouvelle en trois tableaux, par Jean Leclercq)
• Chl’interremint d’la classe (histoire humoristique, par Denise Saint-Germain)
• Ch’biset i s’raminteuve ed sin tayon (rubrique VIR, par Alain Leriche)
• Ch’monste (rubrique VIR, par Patrice Damay)
• Troés tuyeux (rubrique VIR, par Francis Darras)
• Ch’broulle-toute (rubrique VIR, par Désiré Flour)
• Tout in heut (rubrique VIR, par Jean-Luc Vigneux)
• Ch’est leu deux pieutes teurtrelles (rubrique VIR, par Roland Dumont)
• Eune vie d’mouégneu (rubrique VIR, par Jean-Luc Zègre)
• I y éro ti ? (hommages à Geneviève Pittelioen et à Michel Lefèvre)
• Chés lives (in picard) à Michel Lefèvre (Liries)
• Os n’ons point yeu d’hivér (humour, par Serdu)
• Éne tornèe d’picard (Clognon de Gadrouille)


La nouvelle photographie
du jeu littéraire



 
est en ligne
sur le site de Ch’Lanchron
 
Question de genre

L’éditorial de Ch’Lanchron décline à la mode picarde la question des genres. Ce thème d’actualité est abordé en picard sous l’angle de la grammaire. Étonnamment, la langue picarde n’attribue pas systématiquement à ses substantifs le même genre que le français. Ainsi on dira une pour crabe ou lézard, mais un pour guêpe ou borne. Les exemples abondent dans « Chl’édvant d’écmincher » signé de Gadrouille (la mascotte du journal), qui poursuit son propos par quelques syntaxes bien picardes aux genres eux aussi bien différents du français. Un article à relire, qui confirme que chaque langage possède ses règles, reflets de sa pensée.

Voici l’horoscope en picard !

Une rubrique avait été réclamée par les premiers lecteurs de Ch’Lanchron dès les premiers numéros de la revue au début des années 1980. Il aura fallu patienter plus de trente ans pour qu’apparaisse (enfin !) l’horoscope en picard dans Ch’Lanchron. « Din chés planétes » aborde les trois signes du zodiaque du trimestre en cours. Avec force dictons picards, les prédictions orienteront vos activités dans le domaine de la chance et du travail (ouvrage-pécaille), des sentiments (tchœur) et de la santé. Que les natifs de « Ch’ran » (bélier), de « Ch’toér » (taureau) ou de « Chés moétiès » (les jumeaux) ne manquent pas leur rubrique de la page 2 de Ch’Lanchron 133… Depuis le temps qu’on l’annonçait, la chose s’est réalisée !

Hommage à Pierre Garnier

La disparition de Pierre Garnier, le poète picard ne pouvait laisser indifférente la rédaction de Ch’Lanchron. Évidemment. Un long article intitulé « Rinconte » remémore ce que la poésie spatialiste (apparue dans la littérature contemporaine au tournant des années 1960) doit à celui qui en fut un des initiateurs. Pierre Garnier a pratiqué et développé cette expression tant en français qu’en picard. En clin d’œil, un poème à la mode spatialiste a également été composé avec les titres des ouvrages picards de Pierre Garnier ; le « garnier » étant étymologiquement le « grenier » picard d’où ces titres ont vocation à s’échapper.

La BD. picarde salue le centenaire de la Grande Guerre

Jean-Bernard Roussel, fidèle dessinateur et contributeur du trimestriel, propose cette fois en page 8 de Ch’Lanchron une bande dessinée sur le thème de la Grande Guerre. Elle met en situation Ugéne et sa vache Mérgrite devant le monument aux morts du village. Pleine d’interrogation autant que de bon sens, Mérgrite conclut philosophiquement qu’elle est bien aise de disposer de quatre pattes et deux cornes plutôt que d’avoir deux jambes et un casque sur le crâne. Un dialogue qu’on qualifiera, sans risque d’erreur, de « pas si bête ».

Une nouvelle nouvelle de Jean Leclercq

Le romancier picardisant Jean Leclercq (natif du Vimeu), nous plonge dans une des fictions dont il a le secret. La scène est vite plantée : un jeune homme de vingt ans à peine, Pierre, emporte le gros lot de sept millions d’euros d’une tombola. Aussitôt, dans son village les comportements changent. C’est le traitement des réactions de flatteries, d’envies, ou d’autres sentiments plus réservés, qui est au cœur de ce récit proposé sur une dizaine de colonnes du journal picard. La mère, le père, mais aussi les relations de Pierre, se font tour à tour conseillers. Convient-il de retourner travailler ? de continuer à fréquenter les mêmes amis ? de construire une vie avec Sandrine, l’amie que le jeune adulte n’ose encore aborder par pure timidité ? En résumé, en picard comme dans toutes les langues : l’argent fait-il le bonheur ?

Quoi de neuf à « VIR »

Le jeu VIR ne perd pas de son souffle. Imaginé il y a plus de trente ans (eh oui !) cette rubrique est attendue de nombre de lecteurs. À partir d’un cliché insolite qui leur est soumis, quelques uns imaginent un texte, qui un poème, qui une fable, une histoire, une brève ou encore un conte… Cette fois, ce sont sept contributions qui ont été éditées. Et encore, cela ne constitue qu’un choix parmi les propositions reçues à Ch’Lanchron. Qu’on se le dise : une nouvelle photographie est mise en ligne sur le site. Vous avez trois mois pour réagir… en picard, comme il se doit dans Ch’Lanchron. C’est d’ailleurs la seule règle du jeu. Rendez-vous en juillet pour découvrir ce qu’il y aura eu à « VIR ».


Tous les numéros de Ch’Lanchron
(depuis le n° 51)


Les numéros thématiques de Ch’Lanchron

Abonnez-vous
à Ch’Lanchron !




1 an - 5 parutions
(4 numéros + 1 livre)
22,00 €


 
Le recueil
Chés diminches
par Jean-Luc Vigneux
est paru !

Les autres publications
de Ch’Lanchron




Livres, bandes dessinées, romans, chroniques, dictionnaire…

Commandez
les éditions
de Ch’Lanchron




Le trimestriel, les autocollants, les livres, les posters, etc…

Dernière mise à jour :
30-06-2014
Pour tout renseignement
écrivez à Gadrouille
Retour en haut
de cette page
Rapasse à no moaison !
(vers le plan du site)
© Ch’Lanchron 2012
CH’LANCHRON
  « Espace Saint-Gilles » (CM-17) Bâtiment 9 - 82 rue Saint-Gilles
80100 ABBEVILLE   Picardie   (FRANCE)
Téléphone / Fax
(33) 03.22.31.01.55.