Ch’Lanchron
paraît
depuis 1980
Accueil
du site picard
lanchron.fr
Écouter ou
lire du picard

Sur scène
Une brève
présentation de
Ch’Lanchron
Les numéros de
Ch’Lanchron
éch jornal picard
Les auteurs
publiés dans
Ch’Lanchron
Langue picarde
Vitalité du picard
Les liens
Nouveautés
et mises à jour

Plan du site
 « Ch’Lanchron » c’est aussi le journal trimestriel écrit tout en picard Un « lanchron » c’est un pissenlit 35 ans de scène, 90 chansons en picard à notre répertoire Logo officiel de « Ch’Lanchron » Gadrouille est la mascotte de « Ch’Lanchron » Toute une collection de livres picards de référence À doù qu’o s’édvise in picard ? Ravisez ichi ! Quoé d’neu din « lanchron.fr » ?
Abonnez-vous !
Ch’Lanchron
1 an pour 22 €

Table des
textes parus dans
Ch’Lanchron

Écouter des chansons
Jouer et écrire
Activités de
l’association
Ch’Lanchron

Le roman picard
La fableLa BD.
Le théâtre picard
Commandez
les éditions de
Ch’Lanchron

Le moyen picard
La littérature
du picard moderne

Quoé d’neu din « lanchron.fr » ?

Chl’étracheux à Gadrouille il o tè adjinsè pèr freefind
Ch’Lanchron 159 : L’arche picarde



Ch’Lanchron 159
Parution : octobre 2019
Prix de vente : 3,50 €
+ frais de port éventuels
(France 1,80 € / Étranger : 2,00 €)


Directeur de publication :
Jacques Dulphy
Rédacteur en chef :
Jean-Luc Vigneux

Le contenu de Ch’Lanchron 159

• « Qué caleur ! » (VIGNEUX Jean-Luc)
• Chés pèmes d’Ailly (WAQUET Micheline)
• Conme si (VIGNEUX Jean-Luc)
• Vos cminèes is n’pollut’t pu (DUHAYON Serge)
• Écmint djérir… quand qu’o n-est doreux ? (CHAMPION Jean-Paul)
• Chés yaourts au caviar (FONTAINE Edwige)
• Qué gadrouillage ! (ROUSSEL Jean-Bernard)
• À l’pointlette du jour (DEFOLIE Jacques)
• Min voésin il est atlè à vo dossier (DUHAYON Serge)
• O voét d’toute achteure (LABITTE Gérard)
• Qué malheur ! (DUMONT Roland)
• Quiques jours éd caleur (MANIER Élisabeth)
• Des vaques à djignette (DULPHY Jacques)
• Maurice (ROUSSEL Jean-Bernard)
• Batieu sans gambes (VIGNEUX Jean-Luc)
• Ahuris pi hureux ? (DAMAY Patrice)
• Ch’est ti por du vrai ? (CHAMPION Jean-Paul)
• Quoé qu’ch’est qu’i foait ichi au mitan d’chés abes (LERICHE Alain)
• Des boéns n-à rien (LABITTE Gérard)
• Pépète al o du mau à nin croére ses ziux (ESNUS Yves)
• La Gaillarde (DUMONT Roland)
À vous d’vir, achteure ! (VIGNEUX Jean-Luc)
• Ch’tchurè et pi ch’pasteur (DUQUEMONT Gaëtan)
• L’condition d’chés vaques (LECLERCQ Jean)
• Ch’est no vieu min paur piot (ROUSSEL Jean-Bernard)
• L’vaque qu’al piche (DOMINOIS Michel)
• Inne belle histoire… trisse (GÉRIN Claude)
• Lirie : El sinche m’a dit pèr Claude Gérin (VIGNEUX Jean-Luc)
• À doù ? D’quoé ? Quantèche ? Tchèche ? (VIGNEUX Jean-Luc)
• Ballade pour éne seuris mal tapèe (DULPHY Jacques)
• Ch’ratro à Gadrouille (VIGNEUX Jean-Luc)
• Chés ratros réditès (VIGNEUX Jean-Luc)
• Éne pieute Rolandrie (DUMONT Roland)
• Éj réste in ville (DUHAYON Serge)
• Chés drots univarséls éd chés Honmes (VIGNEUX Jean-Luc)



Les chaleurs de cet été 2019 ont laissé des traces picardes. À commencer par l’éditorial « Qué caleur ! » qui ouvre ce numéro 159. Craignant que l’émoi médiatique reste mesuré aux jours de la lente extinction d’une langue régionale, Gadrouille embarque symboliquement les espèces animales perturbées par les bouleversements climatiques sur une arche… Même cause, mêmes effets, langues et cultures menacées par la technologie subissent, à ses yeux, les mêmes risques que la diversité biologique.

Des accents écologiques
Chaleurs encore avec Élisabeth Manier (Escarbotin, 80) qui suffoque après «Quiques jours éd caleur », préférant « du temps mitan-mitan, du temps doux, eune pieute pluie, du vint… ». L’aveuglement d’une civilisation qui oublie de s’émerveiller devant le spectacle simple et quotidien de la nature est raillé dans le poème libre « Conme si » de Jean-Luc Vigneux (Abbeville, 80).
Plus loin c’est Edwige Fontaine (Nibas, 80) qui analyse le « bilan carbone » d’un vulgaire pot de yaourt, comme il convient désormais de décrire le parcours d’un produit, détail par détail pour le contenu autant que pour le contenants. Jean-Bernard Roussel prête son talent de dessinateur à ce texte aux accents écologiques, y apportant une note humoristique et de bon sens « 9115 km… qué gadrouillage ! ».
Le bon sens ne guide pas Natole, le fils de Philogomme, riche fermier picard qui se lamente. Natole 45 ans, trainard et véritable « fléyeu » familial n’a pas encore d’héritier, faute d’avoir trouvé « cœuchure à sin pieud ». Roland Dumont (Hallencourt, 80), donne dans son picard du Vimeu la recette proposée par le père à son fils pour en « ramner eune din ch’nid ». Mais Natole n’a pas tout saisi des conseils paternels. Nous n’en dévoilons pas davantage… la réplique finale sera la récompense du lecteur.


Vous dégusterez « Chés pèmes d’Ailly » cueillies et préparées par Micheline Waquet (page 2), ou vous laisserez vie et liberté à « Éne seuris mal tapèe » avec poésie grâce à Jacques Dulphy (page 15). Entre ces deux feuillets, il semble bien que tout ce numéro 159 de Ch’Lanchron vibre sur le thème environnemental. Bruits de la campagne… « Maurice » le coq est mis en scène par Jean-Bernard Roussel ; Maltraitance animale… « Chés vaques à djignette » sont l’objet de la conversation entre ch’Dur et ch’Mo de Jacques Dulphy (Bourseville, 80) ; obsolescence programmée… « O voét d’toute achteure » de Gérard Labitte (Oisemont, 80) dénonce la fatigue prématurée d’un thermomètre médical ; agriculture ancestrale et cycle de la vie… « L’condition d’chés vaques » de Jean Leclercq (Bienfay, 80) ; effets délétères de la bombe atomique… « Inne belle histoire… trisse » de Claude Gérin (Mons en Borinage, Hainaut belge) rapporte un témoignage post-Hiroshima ; jusqu’au dernier dessin dû au belge Serdu (en page 15) qui aborde la pollution urbaine au second degré…
Précisons que Ch’Lanchron est trimestriellement imprimé sur papier certifié PEFC, pour une bonne corrélation entre geste et parole.



Tous les numéros de Ch’Lanchron
(depuis le n° 51)


Les numéros thématiques de Ch’Lanchron

Abonnez-vous
à Ch’Lanchron !




1 an - 5 parutions
(4 numéros + 1 livre)
22,00 €


Découvrez le livre
« Chés ziux d’nos contrévints »
de Michel Dominois
(Flixecourt, 80)
qui a été publié en décembre 2019


 
Les textes picards signés
Tchot Batisse du Pontiu
sont dus à Renée Gence (Saint-Riquier, 80)
Ils viennent d’être publiés par Ch’Lanchron (déc. 2017)


 
Le recueil
Chés contes d’éch Bos Blond
par Jacques Dulphy
a été publié en décembre 2014

Les autres publications
de Ch’Lanchron




Livres, bandes dessinées, romans, chroniques, dictionnaire…

Dernière mise à jour :
25-02-2020
Pour tout renseignement
écrivez à Gadrouille
Retour en haut
de cette page
Rapasse à no moaison !
(vers le plan du site)
© Ch’Lanchron 2012
CH’LANCHRON
  « Espace Saint-Gilles » (CM-17) Bâtiment 9 - 82 rue Saint-Gilles
80100 ABBEVILLE   Picardie   (FRANCE)
Téléphone / Fax
(33) 03.22.31.01.55.