Ch’Lanchron
paraît
depuis 1980
Accueil
du site picard
lanchron.fr
Écouter ou
lire du picard

Sur scène
Une brève
présentation de
Ch’Lanchron
Les numéros de
Ch’Lanchron
éch jornal picard
Les auteurs
publiés dans
Ch’Lanchron
Langue picarde
Vitalité du picard
Les liens
Nouveautés
et mises à jour

Plan du site
 « Ch’Lanchron » c’est aussi le journal trimestriel écrit tout en picard Un « lanchron » c’est un pissenlit 35 ans de scène, 90 chansons en picard à notre répertoire Logo officiel de « Ch’Lanchron » Gadrouille est la mascotte de « Ch’Lanchron » Toute une collection de livres picards de référence À doù qu’o s’édvise in picard ? Ravisez ichi ! Quoé d’neu din « lanchron.fr » ?
Abonnez-vous !
Ch’Lanchron
1 an pour 22 €

Table des
textes parus dans
Ch’Lanchron

Écouter des chansons
Jouer et écrire
Activités de
l’association
Ch’Lanchron

Le roman picard
La fableLa BD.
Le théâtre picard
Commandez
les éditions de
Ch’Lanchron

Le moyen picard
La littérature
du picard moderne

Quoé d’neu din « lanchron.fr » ?

Chl’étracheux à Gadrouille il o tè adjinsè pèr freefind
Ch’Lanchron 149-150-151 :
Triple numéro pour 50 bougies !



Ch’Lanchron 149-150-151
Parution : juillet 2017
Prix de vente : 10,00 €
+ frais de port éventuels
(France 2,00 € / Étranger : 2,00 €)


Directeur de publication :
Jacques Dulphy
Rédacteur en chef :
Jean-Luc Vigneux



Les Picardisants en réunion en 1974

Le contenu de Ch’Lanchron 149-150-151

• Édvant d’écmincher « 75 » (éditorial)
• Is ont chinquante ans ! (article)
• J’ai yeu dol chance ! (par Jean-Luc Vigneux)
• Tabe éd chés tchots noms (index)
• Qué chance (article, Jean-Luc Vigneux)
• Chinquante énèes d’diries picardes (Jean-Bernard Roussel, BD)
• Eune histoére éd guérnouille (Edwige Fontaine, fable ; Isabelle Jacqueneau, illustrations)
• Sinifienches (lexique)
• Ch’grand live d’éch picard (annonce)
• À chés abonnès… (16x4=3) (article)
• Chés lives qu’o n’trouve pu (inventaire)
• Chés lives qu’o trouve coér (bon de commande)
• Chés lives qu’o n’trouve pu (inventaire)
• Éne date, un poéyi. Él 16 éd séctème 2017, Nibos (annonce)
• Leus Picardie-lives (article)
• Quante éch professeur (article)
• Chés énèes picardisantes (article)

Les autres publications
de Ch’Lanchron




Livres, bandes dessinées, romans, chroniques, dictionnaire…


Un anniversaire ? Non, un jubilé !
Les « Picardisants du Ponthieu et du Vimeu » ont 50 ans en 2017. Réunis en mai 1967 à l’initiative de Gaston Vasseur (leur fondateur), le groupe amical, devenu depuis lors association, se rassemble toujours en une séance mensuelle qui se tient à Abbeville. Outre ces mercredis picards, les « P.P.V. » mènent d’autres activités, notamment auprès des jeunes dans les collèges et lycées du Vimeu, ou encore dans le domaine de l’édition, ou avec des animations contées ou chantées dans toute la région. Sans oublier les soirées de lectures de textes exclusivement picards proposés à la bibliothèque municipale de Saucourt-Nibas, le deuxième vendredi du mois.
Voilà cinquante ans que toutes ces activités durent et s’affirment dans le paysage culturel régional. Cela méritait bien une grande fête du picard. Rendez-vous est pris pour le samedi 16 septembre 2017 : la salle des fêtes Pierre-Wattebled de Nibas accueillera les passionnés de la langue picarde à compter de 16 h. Sur place, expositions, tables de presse, jeux pour chés piots et pi leus gins sont programmés jusqu’au repas qui sera pris en commun (réservation obligatoire, 10 € par adulte, auprès de Edwige Fontaine, 31 rue de Rembehen, 80390 Nibas). Puis à 20h30, une grande soirée de spectacle est annoncée avec un programme prometteur : lectures, contes, chansons, histoires, théâtre, bandes dessinées, et autres surprises s’enchaîneront, avec la participation des Picardisants et des Picardisantes d’aujourd’hui : Edwige Fontaine, André Guerville, Jean Leclercq, René et Micheline Waquet, Gérard Labitte, Jean-Luc et Delphine Vigneux, Jacques Dulphy, France Devismes, Francis Darras et Roland Dumont… Le tout en présence de la professeure Julie Auger, spécialiste du picard à l’université d’Indiana, aux U.S.A.. Une très belle affiche picarde en perspective que la page 62 du dernier numéro de Ch’Lanchron détaille par le menu.

Un Lanchron triplement spécial
Pour marquer cet anniversaire et aider les Picardisants à souffler leurs 50 bougies, Ch’Lanchron a mis les bouchées triples. C’est en effet un numéro de 64 pages qui est arrivé en kiosque et chez les abonnés en ce début de mois de juillet.
Gadrouille, l’éditorialiste, a laissé sa place à Jacques Dulphy qui se remémore en Une son entrée chez les « Picardisants du Ponthieu et du Vimeu » en 1975. Dans le sillage de Charles Lecat, Jacques allait « oser » lire publiquement un de ses premiers textes en picard de Bourseville(Vimeu). L’histoire perdure, quatre décennies plus tard ! Puis Jacques laisse la parole à Gadrouille qui présente le journal du cinquantenaire. Une seconde couverture annonce un projet mené depuis un peu plus de deux ans par Jean-Luc Vigneux : écrire quelques lignes sur chacun des Picardisants aujourd’hui disparus. Le titre retenu est "J’ai yeu dol chance ! » En effet, l’auteur a eu la chance de pratiquement tous et toutes les rencontrer ou les fréquenter. Une bonne quarantaine d’articles ou de textes nous apportent tour à tour des témoignages, des souvenirs, des évocations diverses, parfois éloignés ou au contraire très proches de la préoccupation de la langue picarde. Aussi incroyable qu’il puisse sembler, Jean-Luc est l’un des rares à avoir connu (tant soit peu) Gaston Vasseur lui-même. Ce fut un an avant la première réunion des « Picardisants du Ponthieu et du Vimeu » ! L’histoire peu commune est racontée en page 25. Elle se déroule en Andorre à l’été 1966. Nous en tairons les circonstances ici pour vous laisser les découvrir.


Il en va ainsi de toutes les personnalités, hommes ou femmes, « Vimeusiens » ou « Ponthieusants », ou même Amiénois, qui ont fourni des quantités de récits et d’enregistrements légués à la bibliothèque des « Picardisants du Ponthieu et du Vimeu ». Ce sont aussi de multiples publications à vocation littéraire ou linguistiques qui ont émaillé le demi-siècle passé. Toutes (ou presque) les couvertures de ces ouvrages sont présentées dans ce triple Lanchron d’été. Les ouvrages aujourd’hui épuisés comme ceux que l’on peut encore se procurer sont répertoriés sur quatre pages en fin de volume. Gageons que les amateurs ne manqueront pas de compléter leurs collections avec cet inventaire précis.
Deux BD. viennent illustrer Ch’Lanchron 150 : celle de Jean-Bernard Roussel qui figure en pages centrales parodie une séance des « Picardisants du Ponthieu et du Vimeu ». Le lecteur retrouvera sous la malice du dessin, les traits des principaux conteurs régulièrement présents aux séances mensuelles. Cherchez le moindre détail de ces « Chinquante énèes d’diries picardes » (c’est le titre), il y a matière à lire et relire cette BD. hors des production accoutumées de Jean-Bernard.
Trois autres pages du trimestriel proposent la fable d’Edwige Fontaine : « Eune histoére éd guérnouille » qui avait déjà paru dans le n° 93 de la revue. Mais cette fois, avec une écriture remaniée, elle est présentée dans une bain d’illustrations réalisées par Isabelle Jacqueneau. Un régal d’humour et de picard réunis en neuf grandes vignettes pleines de philosophie.
Nous retrouverons Ch’Lanchron en 2018, maintenant. Mais nous avons de la lecture picarde pour quelques semaines !


Tous les numéros de Ch’Lanchron
(depuis le n° 51)


Les numéros thématiques de Ch’Lanchron

Abonnez-vous
à Ch’Lanchron !




1 an - 5 parutions
(4 numéros + 1 livre)
22,00 €

Les Picardisants que
nous rencontrons dans
Ch’Lanchron 149-150-151


Aimé Savary (1917-1995)
Armel Depoilly (1901-1988)
Arthur Lecointe (1911-2002)
Bertrand Crognier (1921-1989)
Blanche-Marie Gris Grattenoix (1923-2002)
Charles Lecat (1898-1988)
Clotaire Rifflard (1921-1982)
Denise Goumand (1916-1991)
Élisabeth Manier (1927-2014)
Eugène Chivot (1901-2001)
François Saint-Germain (1922-2002)
Gaétan Duquémont (1891-1984)
Gaston Bon (1897-1978)
Gaston Vasseur (1904-1971)
Georges Platel (1911-1999)
Gisèle Souhait (1923-2005)
Hubert Varlet (1911-1980)
Jack Lebeuf (1922-2003)
Jacqueline Depoilly (1929-1999)
Jacques Guignet (1937-2010)
Jean Bellard (1892-1992)
Jeanne Platel (1912-1995)
Jehan Vasseur (1935-2015)
Jules Dufrène (1916-1991)
Léopold Devismes (1912-2014)
Louis Dulphy (1992-2005)
Lucien Cul (1925-2005)
Lucien Freté (1900-1995)
Manu Guerville (1953-2016)
Marcelle Goffinont (1914-2009)
Marius Devismes (1900-1996)
Michel Dominois (1924-1995)
Norbert Bardoux (1923-2014)
Paul Buiret (1913-2004)
Pierre Gourmanel (1915-2002)
Régis Délicourt (1942-2005)
Renée Gence (1915-1980)
Robert Devismes (1915-1983)
Robert Touron (1907-1993)
Serge Pecquet (1933-2010)
Suzanne Passard (1921-1991)


Dernière mise à jour :
12-07-2017
Pour tout renseignement
écrivez à Gadrouille
Retour en haut
de cette page
Rapasse à no moaison !
(vers le plan du site)
© Ch’Lanchron 2012
CH’LANCHRON
  « Espace Saint-Gilles » (CM-17) Bâtiment 9 - 82 rue Saint-Gilles
80100 ABBEVILLE   Picardie   (FRANCE)
Téléphone / Fax
(33) 03.22.31.01.55.