Ch’Lanchron
paraît
depuis 1980
Accueil
du site picard
lanchron.fr
Écouter ou
lire du picard

Sur scène
Une brève
présentation de
Ch’Lanchron
Les numéros de
Ch’Lanchron
éch jornal picard
Les auteurs
publiés dans
Ch’Lanchron
Langue picarde
Vitalité du picard
Les liens
Nouveautés
et mises à jour

Plan du site
 « Ch’Lanchron » c’est aussi le journal trimestriel écrit tout en picard Un « lanchron » c’est un pissenlit 35 ans de scène, 90 chansons en picard à notre répertoire Logo officiel de « Ch’Lanchron » Gadrouille est la mascotte de « Ch’Lanchron » Toute une collection de livres picards de référence À doù qu’o s’édvise in picard ? Ravisez ichi ! Quoé d’neu din « lanchron.fr » ?
Abonnez-vous !
Ch’Lanchron
1 an pour 22 €

Table des
textes parus dans
Ch’Lanchron

Écouter des chansons
Jouer et écrire
Activités de
l’association
Ch’Lanchron

Le roman picard
La fableLa BD.
Le théâtre picard
Commandez
les éditions de
Ch’Lanchron

Le moyen picard
La littérature
du picard moderne

Quoé d’neu din « lanchron.fr » ?

Généalogie et éléments biographiques concernant
Joseph Marquis (1849-1909)


Ces renseignements ont été obtenus par consultation des archives départementales de la Somme (en ligne ou sur place),
des archives départementales du Pas-de-Calais (en ligne) et des archives départementales de l’Oise (en ligne).
Les services municipaux de l’état civil d’Amiens et de Corbie ont également été interrogés.



« Ch’Lanchron » publie les cahiers manuscrits inédits de la Joseph Marquis dans un double numéro spécial (n° 125-126) consacré à la guerre de 1870-1871… décrite dans le picard de Corbie.
Les carnets de Joseph Marquis
présentés sur France 3 Picardie

(reportage du 19 mai 2012
par Sabine et Bernard Godard)
Éléments de la vie de
Joseph MARQUIS


31 janvier 1849 (à 1 h du matin) : naissance à Corbie (80) de Joseph Gabriel MARQUIS.


1869 : employé aux Contributions indirectes à Paris. Il habite rue de la Folie-Méricourt, Paris 11ème.

1870-1871 : soldat, il participe à la défense de Paris. Lors du recensement, la fiche militaire de Joseph Marquis indique : 1,60 m, yeux châtains, cheveux blonds foncés, front large, nez moyen, bouche moyenne, menton pointu, visage ovale, teint clair. Lors du tirage au sort il était le n° 123 du canton de Corbie.

1872 : employé à Corbie. Il habite chez sa mère, Chaussée de l’Image, à Corbie.

21 juin 1879 : mariage avec Célinie Santerne. Il est alors comptable à Amiens, et habite de fait, rue de Beauvais, à Amiens (il est domicilié de droit à Lille où il est réserviste).

20 janvier 1880 : naissance de son fils Edmond. Il est alors comptable à Amiens, habite au 20 rue Riolan, faubourg de Noyon, à Amiens.

1881 : comptable à Picquigny (80), habite rue du Pont à Picquigny (80)

septembre 1882 : habite toujours Picquigny où il est employé.

9 juillet 1883 : naissance de sa fille Berthe. Il est alors comptable à Picquigny.

1900 : habite Amiens sud-est (probablement déjà rue Jules Barni).

1906 : comptable et patron bonnetier. Il habite avec sa femme et ses deux enfants au 14 rue Jules Barni, Amiens.

1908 : la famille Marquis habite au 24 rue Delambre, Amiens.

11 juin 1909 (à 9 h du matin) : décès au 24 rue Delambre, Amiens. Joseph Marquis est ensuite enterré à l’ancien cimetière Saint-Acheul, à Amiens (concession D2/381).


• Célinie Marquis, la veuve de Joseph, continue d’exercer sa profession de bonnetière avec sa fille, au 24 rue Delambre (près de la mairie, en centre ville). Puis elle déménage au 27 rue Alexandre (quartier Saint-Maurice, derrière le cirque), où elle décédera.

• Berthe Marquis et son frère Edmond aîné occuperont ensuite la maison du 27 rue Alexandre, ensemble, jusqu’à leurs derniers jours (respectivement en 1967 et 1981).


Les ancêtres de Joseph Marquis
 
Son arrière grand-père paternel

Henri Louis Charles MARQUIS s’est marié avec Marie Élisabeth CARON. Il était huissier royal
Son arrière grand-père maternel

Louis MAILLE était marié à Anne de LA RUE. Il était laboureur.

Ses grands-parents paternels

Louis Henry Charles Eleonor MARQUIS (baptisé « Louis Charles Henri Léonore ») est né 15 janvier 1781 à Corbie. Il décédera le 22 novembre 1855.
Il est marchand de drap à Corbie et exerce encore en 1854. Il est aussi cultivateur lors du mariage de son fils Alexandre (en 1835).
Il est marié à Marie Marguerite Pélagie BARRÉ, qui décèdera le 9 mars 1868.
Ensemble, ils habitent rue Saint-Albin à Corbie.

Ses grands-parents maternels

Pierre François MAILLE a été marié en premières noces à Marie Magdeleine PÉCHIN (fille de Louis PÉCHIN et Agnès de LA RUE). Ils n’ont pas eu de descendance.
Veuf à 36 ans, il se remarie le 6 germinal an VIII (31 mars 1800) avec Marie Clotilde PÉCHIN (fille de Guillain PÉCHIN et de Honorée HECQUET). Ils habitent La Neuville-lès-Corbie.
Ils auront deux jumelles et également un fils, Antoine Joseph MAILLE.
Pierre François MAILLE décédera le 23 juin 1832.


Les parents de Joseph Marquis

Le père et la mère de Joseph MARQUIS se sont mariés le 28 janvier 1835. En 1849 , ils habitent rue Saint Albin (dite rue Porte à l’Image) à Corbie.
Son père

Alexandre Éléonor Eugène MARQUIS est né à Corbie le 12 août 1807. Il est décédé au 2 rue Saint-André, à Clermont (Oise) le 6 mars 1871 (où il est connu sous les prénoms de « Louis Émile Alexandre »).
Il est cultivateur à Corbie en 1854, où il est réputé toujours résider à sa mort.
Sa mère

Marie Thérèse Émelie MAILLE est née le 20 mars 1809, et décédera le 24 novembre 1875.
Elle a une sœur jumelle, Victoire Célima MAILLE.
Elle est cultivatrice et vit à Corbie.


Les frères et sœurs de Joseph Marquis

• Alexandre Louis Aristide MARQUIS est né le 26 mai 1835 à Corbie. Il est cultivateur et habite Grande Rue, à Corbie.
Il se marie avec Virginie Émilie DÉVÉRITÉ le 12 août 1875.
Ils auront deux enfants : Alexandre Camille Virgile MARQUIS (né le 17 août 1876) et Adrienne Louise Hélène MARQUIS (née le 17 février 1878).

• Henry Louis Charles MARQUIS décédera à 5 ans et 4 mois le 19 mars 1843.

• Henri Gédéon MARQUIS décédera à 5 ans le 28 janvier1845.

• Clotilde Émélie MARQUIS est née le 12 avril 1842.
Elle se marie avec Florimond Athanase RUFFIER (né le 25 février 1840 à Amiens). Le mari exerce la profession de brasseur.
Ils demeurent rue d’Ancre à Corbie en 1881.
Ils auront deux enfants : Jules Léon RUFFIER (né le 8 mai 1876) qui se mariera à Corbie le 24 septembre 1903 avec Hélène Coralie LETORET ; et Arnold Gabriel RUFFIER (né le 31 mars 1881) qui se mariera à Corbie le 3 décembre 1904 avec Eugénie Léopoldine BOULANT.

• Marie Émélie (dite « Olympe ») MARQUIS est née le 16 mai 1844 à Corbie. En 1872, elle est célibataire et cultivatrice, habite chaussée de l’Image à Corbie. Elle se marie ensuite avec Camille Éric RUFFIER (né à Amiens le 18 mai 1851). Ils habitent 15 (ou 33) rue Boucaque (faubourg de Beauvais) à Amiens, où ils sont brasseurs.
Ils auront deux enfants : Gabrielle Virginie Émélie RUFFIER (née le 11 mai 1881), elle se mariera à Levallois-Perret le 16 novembre 1901 avec Léon Félix BARTHÉLEMY (elle décède le 15 mai 1959) ; et Henri Camille Albert RUFFIER (né le 13 août 1883) qui se mariera avec Noémie SIMON le 23 avril 1910.

• Marie Aurélie MARQUIS est née le 25 mai 1846 et décède le 30 juillet de la même année.

La femme
de Joseph Marquis

Célinie Marie Alexandrine SANTERNE est née le 3 avril 1849 à Ecoust Saint Mein (62).
Elle exerce toute sa vie la profession de bonnetière.
Elle se marie avec Joseph Marquis le 21 juin 1879 à Lahoussoye (80) où elle réside alors chez ses parents.
Elle décèdera le 5 juin 1932 au 27 rue Alexandre, à Amiens.
Elle sera enterrée avec son mari dans l’ancien cimetière Saint-Acheul d’Amiens.

Les enfants
de Joseph Marquis

Son fils
Edmond François Alexandre MARQUIS est né le 20 janvier 1880 à Amiens alors que ses parents habitent 20 rue Riolan à Amiens.
Célibataire, sans descendance, il est employé de commerce chez Vasseur en 1906.
Il décède le jour de ses 101 ans, le 20 janvier 1981 au foyer « Ma maison », à Amiens (où il est hébergé depuis peu de temps).
Il sera inhumé avec ses parents et sa sœur Berthe dans l’ancien cimetière Saint-Acheul d’Amiens.


Sa fille
Berthe Émélie Rosalie MARQUIS est née le 9 juillet 1883 à Picquigny (80).
Elle est bonnetière avec sa mère, à Amiens.
Elle est décédée célibataire le 29 mai 1967, au 27 rue Alexandre à Amiens, où elle résidait avec son frère Edmond.
Elle est enterrée dans le caveau familial, avec ses parents à l’ancien cimetière Saint-Acheul d’Amiens.

Les beaux-parents
de Joseph Marquis

Son beau-père
François Joseph SANTERNE est le fils de Benoît SANTERNE et de Thérèse MORONVAL.
Il est né le 26 juin 1822 à Ecoust Saint Mein (62). Il décède à Lahoussoye le 1er juin 1870.

Sa belle-mère
Rosalie Marie Josèphe TABARY est la fille de Charles TABARY et de Marguerite COURMONT. Elle est née le 12 février 1819 à Vaulx-Vrocourt (62). Elle a un frère, Joseph TABARY.
Veuve, elle demeurera cultivatrice à Lahoussoye. Elle décèdera le 30 janvier 1898.

Ses beaux-frères et belles-sœurs
Arthémise SANTERNE (née le 22 octobre 1847) se mariera avec Camille VAQUETTE le 25 septembre 1872 à Lahoussoye.
• Edmont SANTERNE est né vers 1851.
• Edouard SANTERNE est né le 28 juin 1854. Il se marie avec Sylvie DUFOURMANTELLE le 24/2/1879 (à Hénencourt). Ils auront deux enfants : Henri Charles François SANTERNE (né le 28 juillet 1879 - décédé le 25 août 1890), et Julia Hélène Célima Sylvie SANTERNE (née le 28 août 1882) qui se mariera avec Henri Maurice Marie Joseph BALLUE le 26 janvier 1904 à Lahoussoye.
• Thérèse SANTERNE est née vers 1856.
• Gustave SANTERNE est né vers 1858.
• Mathilde SANTERNE est née vers 1860.
• Léon SANTERNE est né vers 1862.

Dernière mise à jour :
21-03-2015
Pour tout renseignement
écrivez à Gadrouille
Retour en haut
de cette page
Rapasse à no moaison !
(vers le plan du site)
© Ch’Lanchron 2012
CH’LANCHRON
  « Espace Saint-Gilles » (CM-17) Bâtiment 9 - 82 rue Saint-Gilles
80100 ABBEVILLE   Picardie   (FRANCE)
Téléphone / Fax
(33) 03.22.31.01.55.