Ch’Lanchron
paraît
depuis 1980
Accueil
du site picard
lanchron.fr
Écouter ou
lire du picard

Sur scène
Une brève
présentation de
Ch’Lanchron
Les numéros de
Ch’Lanchron
éch jornal picard
Les auteurs
publiés dans
Ch’Lanchron
Langue picarde
Vitalité du picard
Les liens
Nouveautés
et mises à jour

Plan du site
 « Ch’Lanchron » c’est aussi le journal trimestriel écrit tout en picard Un « lanchron » c’est un pissenlit 35 ans de scène, 90 chansons en picard à notre répertoire Logo officiel de « Ch’Lanchron » Gadrouille est la mascotte de « Ch’Lanchron » Toute une collection de livres picards de référence À doù qu’o s’édvise in picard ? Ravisez ichi ! Quoé d’neu din « lanchron.fr » ?
Abonnez-vous !
Ch’Lanchron
1 an pour 22 €

Table des
textes parus dans
Ch’Lanchron

Écouter des chansons
Jouer et écrire
Activités de
l’association
Ch’Lanchron

Le roman picard
La fableLa BD.
Le théâtre picard
Commandez
les éditions de
Ch’Lanchron

Le moyen picard
La littérature
du picard moderne

Quoé d’neu din « lanchron.fr » ?

Chl’étracheux à Gadrouille il o tè adjinsè pèr freefind
Ch’Lanchron 140-141 : hommage au Picardisant Jehan Vasseur



Ch’Lanchron 140-141
numéro double
Parution : octobre 2015
Prix de vente : 7,00 €
+ frais de port éventuels
(France 1,00 € / Étranger : 2,00 €)


Directeur de publication :
Jacques Dulphy
Rédacteur en chef :
Jean-Luc Vigneux

Le contenu de Ch’Lanchron 140-141

Édvant d’écmincher : « Est hontabe éd pèrler picard » (éditorial)
• Jacqueline et pi Colos (chanson arrageoise de 1914)
• Chés mots (poésie libre, Janine Hancoq Lenne)
• Pour Jehan Vasseur (souvenirs, Jean Leclercq)
• Nos tchœurs i sont doreux (hommage, Edwige Fontaine)
• Jehan, grand foaiseu (article)
• Jehan Vasseur, éne consiènche (hommage, Jacques Dulphy)
• L’humour à Jehan (hommage, André Guerville)
• Ni beus ni cœuchettes (évocations, Delphine Wiernicki)
• Ch’qué ch’est qu’éne éxistence ! (hommage, Michelin Waquet)
• Tristé séctéme (poésie, Jehan Vasseur)
• Mi d’ti (prose, Jehan Vaseur)
• Chl’érc éd saint Jehan (souvenirs, Jean-Luc Vigneux)
• In pinsant à un honme bien (hommage poétique, Roland Dumont)
• Des boins rmèdes (humour, Jehan Vasseur)
• Phérmacerie (dessin, Jean-Bernard Roussel)
• Champicardenne (article, Jehan Vasseur)
• Picardie (poéme, Jean-Luc Vigneux)
• Boxeu in campaigne éléctorale (dessin de presse, Serdu)
• Jehan Vasseur din (Ch’Lanchron( (bibliographie)
• Durchicourt (dessin, Jean-Bernard Roussel)
• Din chés rues à… Durchicourt (article, Jacques Dulphy)
• Ch’Dur et pi ch’Mo, quatriéme fornèe ! (annonce, Jean-Luc Vigneux)
• Ch’Dur et pi ch’Mo din un camp d’mahons (dessin, Jean-Bernard Roussel)
• Jé n’peux pu haille (vers libres, Jehan Vasseur)
• Des ponts à l’gronnèe (Clin d’œil, Roland Dumont)
• Por qu’o puche és raminteuver (poésie, Jean-Paul Champion)
• Chu meudit pont (prose, Gérard Labitte)
• Chés cmins d’fér (poésie, Jean-Luc Vigneux)
• Cho pour éte un quérriage écolo… (prose, Alain Leriche)
• Chés « terroristes » (prose, Patrice Damay)
• À vous d’vir achteure ! (article)
• Adè Pascal (hommage poétique, Jean-Luc Vigneux)
• Du picard ichi… (annonces)
• Écmint récaper l’Europe ? (dessin de presse, Serdu)
• Sophie (prose, Jean-Luc Vigneux)
• Coér éne boutique qu’al freume ! (dessin de presse, Serdu)
• Pierre Dezoteux, ch’poéte cordonnier (article, Jean-Luc Vigneux)
• Liries (chronique)
• Ch’doublé liméro (article)
• Pic-Pic sauvé d’chés ieux (nouvelle, Gilles Toulet)
• Pa Camille, min gran-père (souvenir, Daniel Cotrel)
• À l’Impreur des Boches Guillaume II (chanson, Auguste Labbe)
• Ch’étoait in Quatore… (article)
• Pousse su chés pédales (dessin de presse, Bernard Sodoyez)
• À mon chés grécs (dessin de presse, Serdu)
• Chés évatchués (dessin de presse, Serdu)
• Ch’est ichi qu’in bronze comme cha ? (dessin de presse, Bernard Sodoyez)
• Oésieux réfugiès au Méquéterre (dessin de presse, Jean-Bernard Roussel)
• Ch’est la mer rouge ? (dessin de presse, Jean-Luc Vigneux)
• Ch’ratro à Gadrouille (dicton, mme Boucher)
• Quiques Rolandries (humour, Roland Dumont)
• À doù acater (Ch’Lanchron ? (article)
• In va éte ichi comme à no mason (dessin de presse, Bernard Sodoyez)
Ch’clognon à Gadrouille : À l’péque à ch’picard (article)


La nouvelle photographie
du jeu littéraire



 
est en ligne
sur le site de Ch’Lanchron
 
Un double numéro pour de multiples hommages à Jehan Vasseur

Le Picardisant, certes, mais aussi l’ami, le professeur, le copain d’enfance, la conscience linguistique, l’auteur, « quelqu’un de bien » : voilà la personnalité de Jehan VASSEUR (1935-2015) qui est évoquée par ses camarades dans ce numéro 140-141 de Ch’Lanchron, au lendemain de sa disparition. Fin juillet, en effet, les Picardisants du Ponthieu et du Vimeu accompagnaient leur secrétaire à Nibas, son village natal.

Fils du fondateur du groupe — Gaston Vasseur (1904-1971) — Jehan Vasseur avait rejoint et animé les réunions mensuelles éd chés Picardisants depuis plus d’un quart de siècle. Auteur estimé et respecté, il savait accompagner son regard d’une pointe d’humour parfois acidulée bien typique des personnes de terroir. Jehan Vasseur était de ceux et celles qui pensent en picard pour s’exprimer, tant à l’écrit qu’à l’oral. Cette approche d’un pays à travers sa langue donnait aux récits de Jehan un ton juste, émaillé de sonorités, prononciations et richesses sémantiques issues (sans grande variation) du cœur du XIXème siècle.

Bien au-delà de simples témoignages, la rédaction du trimestriel a réuni les contributions de nombreux picardisants : Edwige Fontaine (présidente du groupe), Jean Leclercq (qui connut Jehan Vasseur dès les années 1940), Jean-Luc Vigneux (qui fut l’élève de Jehan Vasseur dans les années 1960), Jacques Dulphy, Micheline Waquet, André Guerville, Roland Dumont, Delphine Wiernicki, apportent chacun et chacune leurs pages empruntes d’émotion et de justesse. L’homme discret, « sans bruit » qui vient disparaître n’est pas oublié.

Plusieurs textes picards écrits par Jehan Vasseur accompagnent ces pages. C’est ici une participation au jeu VIR, là un poème automnal qui suit le dernier voyage d’une feuille morte, ou encore l’histoire « Des boins rmédes » que Jehan Vasseur a dit durant la séance de juin dernier, à Abbeville. Le texte en est intégralement retranscrit depuis l’enregistrement de la lecture publique, et Ch’Lanchron vous propose de l’écouter (à partir du lien dans la colonne de droite).

Ch’Dur et pi ch’Mo : la souscription bientôt close pour le tome 4

Le quatrième volume des chroniques picardes de Jacques Dulphy est sous presse ! La souscription court jusqu’au 31 octobre 2015.
Ce volume, fort de 256 pages, reprendra les dialogues hebdomadaires des années 2010 à 2013, soient plus de deux cents articles ! Ch’Dur et son complice ch’Mo , les héros attendus par les lecteurs du Courrier picard chaque dimanche matin, nous retracent là l’actualité des campagnes électorales ou de faits divers parfois oubliés, mais bien souvent moins anecdotiques qu’il n’y parait à priori « à chaud ». La plume picarde de Jacques Dulphy observe en picard, avec talent et répartie, le grand monde qui entoure les villages imaginaires de Durchicourt et Molimont.
Grâce à Ch’Lanchron et par l’habileté du dessin de Jean-Bernard Roussel, voilà que nous découvrons en pages central de cette livraison d’octobre, une vue « grandeur nature » de Durchicourt ! Les personnages récurrents des conversations dominicales figurent dans cette planche. Le maire Casaque, le curé l’abbé Grégoére, le cantonnier, ou encore chol Dure , la femme de ch’Dur , évidemment. Une pièce de collection, qu’on a envie d’afficher en bonne place dans sa bibliothèque !
La sortie de l’ouvrage est annoncée lors de la parution annuelle de l’édition du Courrier picard « en picard » le 19 novembre 2015 à Amiens (puis le 21 novembre à Abbeville) dans les locaux du quotidien régional.

Le picard au fil des mots

Revenons un instant sur l’éditorial de Ch’Lanchron 140-141. Gadrouille, la mascotte de la revue, semble vouloir rattraper dans son filet de chasse les mots qui s’envolent autour de lui. Mots picards, mots quotidiens, mots désuets semble-t-il pour une nouvelle génération qui ferait fi de l’héritage culturel que Gadrouille souhaite léguer. En écho à cette réflexion, Janine Hancoq-Lenne décline « Chés mots » qui viennent à ses oreilles « conme éne caresse, conme un cœup d’poing, o bien conme un cœup d’coutieu ». Poésie libre, poème de respiration et d’émotion, le souffle des mots, le souffle de la langue.
En résonance, le texte « Champicardenne » de Jehan Vasseur conclut sur cette simple idée forte : « Mais pérleu don, picard ! Si o pérleu picard, la Picardie a n’mourira pont ! »

Le picard au fil des livres

Ch’Lanchron propose depuis sa création (en 1980, faut-il le rappeler ?) une rubrique « liries » qui mentionne et analyse (ou critique, parfois) les parutions de livres, expositions, enregistrements en picard. Ce numéro 140-141 ne manque pas à cette tradition. Car la bibliographie du picard, langue bien vivante, ne cesse de s’enrichir trimestre après trimestre. Ce ne sont pas moins de huit livres qui sont présentés cette fois-ci ! Ailleurs, c’est le site Internet de la Boîte à musique qui est mis en avant, puisque ses animateurs Agnès Martel et Bruno Bachimont ont retrouvé et décrit toute l’œuvre musicale et chanté de Pierre Dezoteux, un cordonnier-poète originaire de Desvres (62) au début du XIXème siècle.

Reste que la question de la diffusion des ouvrages édités est sensible. Nous apprenons au détour d’une brève que Ch’Lanchron comme bien d’autres revues ou journaux rencontre des difficultés de diffusion. Le circuit professionnel disparait petit à petit. Les fermetures de maisons de presses ou de libraires se succèdent, et ce sont autant de réseaux qui éloignent le livre et l’écrit des lecteurs potentiels. La disparition de la maison Évrard, installée en centre ville d’Amiens, est à ce propos évoquée dans le texte « Sophie » qui salue le travail des passeurs de livres que sont les vendeurs professionnels des librairies. La seule solution « durable » est celle de l’abonnement ! Gage de tout recevoir, à temps, avec, pour ce qui concerne Ch’Lanchron la certitude de lire du picard tout au long de l’année et aussi celle de découvrir quelques pépites croquées par les dessinateurs de presse qui signent également régulièrement dans la revue picarde : Serdu, Bernard Sodoyez ou Jean-Bernard Roussel sont de ceux-là et exercent tout leur talent en page 30, juste avant de clore ce Ch’Lanchron d’l’apréseut 2015.


Tous les numéros de Ch’Lanchron
(depuis le n° 51)


Les numéros thématiques de Ch’Lanchron

Abonnez-vous
à Ch’Lanchron !




1 an - 5 parutions
(4 numéros + 1 livre)
22,00 €

Écouter Jehan Vasseur



Le texte « Des boins rmédes » a été lu à la séance des Picardisants du Ponthieu et du Vimeu le 10 juin 2015.
(durée : 6’31")

La retranscription de cet enregistrement figure intégralement en p. 13 du n° 140-141 de Ch’Lanchron.




Ch’Dur et pi ch’Mo reviennent !
Le tome IV (2010-2013)
des chroniques picardes
est en souscription
jusqu’au 31 octobre 2015


Les autres publications
de Ch’Lanchron




Livres, bandes dessinées, romans, chroniques, dictionnaire…

Commandez
les éditions
de Ch’Lanchron




Le trimestriel, les autocollants, les livres, les posters, etc…

Dernière mise à jour :
15-10-2015
Pour tout renseignement
écrivez à Gadrouille
Retour en haut
de cette page
Rapasse à no moaison !
(vers le plan du site)
© Ch’Lanchron 2012
CH’LANCHRON
  « Espace Saint-Gilles » (CM-17) Bâtiment 9 - 82 rue Saint-Gilles
80100 ABBEVILLE   Picardie   (FRANCE)
Téléphone / Fax
(33) 03.22.31.01.55.