Ch’Lanchron
paraît
depuis 1980
Accueil
du site picard
lanchron.fr
Écouter ou
lire du picard

Sur scène
Une brève
présentation de
Ch’Lanchron
Les numéros de
Ch’Lanchron
éch jornal picard
Les auteurs
publiés dans
Ch’Lanchron
Langue picarde
Vitalité du picard
Les liens
Nouveautés
et mises à jour

Plan du site
 « Ch’Lanchron » c’est aussi le journal trimestriel écrit tout en picard Un « lanchron » c’est un pissenlit 35 ans de scène, 90 chansons en picard à notre répertoire Logo officiel de « Ch’Lanchron » Gadrouille est la mascotte de « Ch’Lanchron » Toute une collection de livres picards de référence À doù qu’o s’édvise in picard ? Ravisez ichi ! Quoé d’neu din « lanchron.fr » ?
Abonnez-vous !
Ch’Lanchron
1 an pour 22 €

Table des
textes parus dans
Ch’Lanchron

Écouter des chansons
Jouer et écrire
Activités de
l’association
Ch’Lanchron

Le roman picard
La fableLa BD.
Le théâtre picard
Commandez
les éditions de
Ch’Lanchron

Le moyen picard
La littérature
du picard moderne

Quoé d’neu din « lanchron.fr » ?

Bout d’chu cmin
Au bout du chemin

Paroles et musique : Jean-Luc Vigneux (1988)
Accompagnement à la flûte traversière : Didier Trotereau
Version enregistrée « en direct radiophonique » le 26 septembre 1990 à Amiens (version inédite)
Traduction littérale en français de l’auteur


Écoutez le texte picard chanté par l’auteur tout en le lisant !

Bout d’chu cmin, y o quiqu’un.
I y o quiqu’un qu’i m’attind,
Qu’i m’attind, pi qu’j’ainme bièn.
Éq j’ainme bièn, bout d’chu cmin.

Bout d’chu cmin, ché sro nmain.
Ché sro nmain, du matin.
Du matin, j’ai gra faim,
J’ai gra faim, bout d’chu cmin.

Bout d’chu cmin, éq j’ai prins,
Éq j’ai prins pér és main.
Pér és main, tout duchmint,
Tout duchmint, bout d’chu cmin.

Bout d’chu cmin, un ratchuin,
Un ratchuin, ziu d’cahoin.
Ziu d’cahoin i mile gramint.
Mile gramint, bout d’chu cmin.

Bout d’chu cmin, j’érai soin.
J’érai soin à chés gins,
À chés gins, pi à chu vint.
À chu vint, bout d’chu cmin.

Bout d’chu cmin, n’foait mie rièn...
Mais n’foait mie rièn, nom d’un tchièn !
Nom d’un tchièn, sarre tes dints.
Sarre tes dints, bout d’chu cmin.

Bout d’chu cmin, un tchot calin,
Un tchot calin, troés, deux, un...
Troés, deux, un, un bé cotchin.
Bé cotchin, bout d’chu cmin.

Bout d’chu cmin, y o quiqu’un.
I y o quiqu’un qu’i m’attind,
Qu’i m’attind, éq j’ainme bièn.
Éq j’ainme bièn, min bout d’chuque !
 
Au bout du chemin, il y a quelqu’un.
Il y a quelqu’un qui m’attend,
Qui m’attend, et que j’aime bien.
Que j’aime bien, au bout du chemin.

Au bout du chemin, ce sera demain.
Ce sera demain, dès le matin.
Dès le matin, j’ai envie,
J’ai envie, au bout du chemin.

Au bout du chemin, que j’ai pris,
Que j’ai pris par sa main.
Par sa main, tout doucement,
Tout doucement, au bout du chemin.

Au bout du chemin, un rencoin,
Un rencoin, oeil de chouette.
OEuil de chouette qui guette beaucoup.
Guette beaucoup, au bout du chemin.

Au bout du chemin, je ferai attention.
Je ferai attention aux gens,
Aux gens, et au vent.
Au vent, au bout du chemin.

Au bout du chemin, ne fais surtout rien...
Mais ne fais surtout rien, nom d’un chien !
Nom d’un chien, serre tes dents.
Serre tes dents, au bout du chemin.

Au bout du chemin, un petit calin,
Un petit calin, trois, deux, un...
Trois, deux, un, un baiser coquin.
Baiser coquin, au bout du chemin.

Au bout du chemin, il y a quelqu’un.
Il y a quelqu’un qui m’attend,
Qui m’attend, et que j’aime bien.
Que j’aime bien, mon morceau de sucre !



Chanson éditée sur le CD "Ch’bal" publié par Ch’Lanchron (1994, épuisé) dans un enregistrement de studio (avec 12 autres titres en picard)

Texte publié dans Ch’Lanchron nº35 (disponible, 5,00 Euros franco)
©1989

Envoyez un courriel à Ch’Lanchron !



Dernière mise à jour :
27-03-2013
Pour tout renseignement
écrivez à Gadrouille
Retour en haut
de cette page
Rapasse à no moaison !
(vers le plan du site)
© Ch’Lanchron 1999
CH’LANCHRON
  « Espace Saint-Gilles » (CM-17) Bâtiment 9 - 82 rue Saint-Gilles
80100 ABBEVILLE   Picardie   (FRANCE)
Téléphone / Fax
(33) 03.22.31.01.55.