Ch’Lanchron
paraît
depuis 1980
Accueil
du site picard
lanchron.fr
Écouter ou
lire du picard

Sur scène
Une brève
présentation de
Ch’Lanchron
Les numéros de
Ch’Lanchron
éch jornal picard
Les auteurs
publiés dans
Ch’Lanchron
Langue picarde
Vitalité du picard
Les liens
Nouveautés
et mises à jour

Plan du site
 « Ch’Lanchron » c’est aussi le journal trimestriel écrit tout en picard Un « lanchron » c’est un pissenlit 35 ans de scène, 90 chansons en picard à notre répertoire Logo officiel de « Ch’Lanchron » Gadrouille est la mascotte de « Ch’Lanchron » Toute une collection de livres picards de référence À doù qu’o s’édvise in picard ? Ravisez ichi ! Quoé d’neu din « lanchron.fr » ?
Abonnez-vous !
Ch’Lanchron
1 an pour 22 €

Table des
textes parus dans
Ch’Lanchron

Écouter des chansons
Jouer et écrire
Activités de
l’association
Ch’Lanchron

Le roman picard
La fableLa BD.
Le théâtre picard
Commandez
les éditions de
Ch’Lanchron

Le moyen picard
La littérature
du picard moderne

Quoé d’neu din « lanchron.fr » ?

Cho’f foérouille

Le rouge-gorge

Armel DEPOILLY


Parler picard de Dargnies (Vimeu, Somme)

Texte tiré du recueil Canchons d’no poéyis (épuisé) ©1970
et publié dans Ch’Lanchron nº17 (1984)

Traduction littérale de Jean-Luc Vigneux

Tcheue in trompétte, habillèe d’gris,
Aveuc ses piots zius d’casseuri
Et pi sin bieu plastron chitrouille,
Ch’est cho’f foérouille.

Din ch’bos mort, qu’al aime éplutcheu
Al trouve des quérpleuses à matcheu,
Din chés branques, chés hailles, al quérfouille,
Cho’p pieute foérouille.

In plein hivér, quante i foait frouod,
Qu’oz eu l’pitchétte au bout d’ses douots,
Al tape à ch’quérrieu qu’i s’imbrouille,
Cho’p pieute foérouille.

Pitiè pour chu paure piot moénieu,
Qu’i s’tiènt leu d’un air malheureux,
Donne un molé d’no ratatouille,
À cho’f foérouille !

Ch’temps, quante i n’sreu pu débatchè
Pi qu’éd l’hivér o srons satchès,
Al dansinereu conme eune arsouille,
Cho’p pieute foérouille.

A s’in ireu mucheu sin nid
Dsous chu viu chnaille éd no corti,
Leu, ni vu ni connu j’t’imbrouille,
Cho’p pieute foérouille.

Ch’boin temps rvénu, pèr chi, pèr leu,
Al ireu din ch’bos hérlandeu,
Pi a rvareu, ch’temps s’i s’cabouille
Cho’p pieute foérouille.

L’aprèseut i l’rapreuchreu d’nous,
Quante chés abes d’éch bos i sont roux,
Pi qu’no grand marrongneu i s’rouille,
Cho’p pieute foérouille.

Fidéle amie d’chés mouos d’hivér,
Qu’éj peuche érvir un bout d’temps, coér,
Paure piot moénieu, paure pieute niquedouille,
Ém pieute foérouille !

 
La queue en trompette, habillée de couleur grise,
Avec ses petits yeux de chauve-souris
Et son beau plastron couleur citrouille
C’est le rouge-gorge.

Dans le bois mort, qu’il aime bien éplucher
Il trouve des chenilles à manger,
Dans les branches, les haies, il cafouille,
Le petit rouge-gorge.

Au cœur de l’hiver, quand il fait froid
Qu’on a la piquette au bout des doigts,
Il tape au carreau qui s’embrume,
Le petit rouge-gorge.

Pitié pour le pauvre petit oiseau,
Qui se tient là d’un air malheureux,
Donne-lui un peu de notre repas,
Au rouge-gorge.

Quand le ciel ne sera plus démonté,
Et que nous serons sortis de l’hiver,
Il dansera comme un garnement,
Le petit rouge-gorge.

Il ira cacher son nid
Sous les vieilles solives du passage vers le verger,
Là, ni vu ni connu je t’embrouille,
Le petit rouge-gorge.

Le printemps revenu, par ci, par là,
Il ira se promener dans le bois,
Et il reviendra si le temps se fait menaçant,
Le petit rouge-gorge.

L’automne le raprochera de nous,
Quand les arbres du bois sont roux,
Et quand notre grand marronier se rouille,
Le petit rouge-gorge.

Fidèle ami des mois d’hiver,
Que je puisse encore revoir pour un bon moment,
Pauvre petit oiseau, pauvre petit écervelé,
Mon petit rouge-gorge.


Découvrir (tous) les noms picards du rouge-gorge
(avec leur localisation dans le domaine linguistique picard)



Les livres d’Armel Depoilly :

  • Contes éd choc crimbillie
    les contes et les légendes imaginées par Armel Depoilly (édité en 1989)

  • Contes éd no forni et pi Ramintuvries
    les souvenirs d’Armel Depoilly (édité en 1998)

  • Jacques Croédur i voéyage
    Bande dessinée, avec Jacques Lebeuf (éditée en 1984)

    Un autre texte d’Armel Depoilly à écouter :
    J’sus natif
    Consultez la liste des contributions d’Armel Depoilly à la revue Ch’Lanchron !

    Dernière mise à jour :
    27-03-2013
    Pour tout renseignement
    écrivez à Gadrouille
    Retour en haut
    de cette page
    Rapasse à no moaison !
    (vers le plan du site)
    © Ch’Lanchron 1999
    CH’LANCHRON
      « Espace Saint-Gilles » (CM-17) Bâtiment 9 - 82 rue Saint-Gilles
    80100 ABBEVILLE   Picardie   (FRANCE)
    Téléphone / Fax
    (33) 03.22.31.01.55.