Ch’Lanchron
paraît
depuis 1980
Accueil
du site picard
lanchron.fr
Écouter ou
lire du picard

Sur scène
Une brève
présentation de
Ch’Lanchron
Les numéros de
Ch’Lanchron
éch jornal picard
Les auteurs
publiés dans
Ch’Lanchron
Langue picarde
Vitalité du picard
Les liens
Nouveautés
et mises à jour

Plan du site
 « Ch’Lanchron » c’est aussi le journal trimestriel écrit tout en picard Un « lanchron » c’est un pissenlit 35 ans de scène, 90 chansons en picard à notre répertoire Logo officiel de « Ch’Lanchron » Gadrouille est la mascotte de « Ch’Lanchron » Toute une collection de livres picards de référence À doù qu’o s’édvise in picard ? Ravisez ichi ! Quoé d’neu din « lanchron.fr » ?
Abonnez-vous !
Ch’Lanchron
1 an pour 22 €

Table des
textes parus dans
Ch’Lanchron

Écouter des chansons
Jouer et écrire
Activités de
l’association
Ch’Lanchron

Le roman picard
La fableLa BD.
Le théâtre picard
Commandez
les éditions de
Ch’Lanchron

Le moyen picard
La littérature
du picard moderne

Quoé d’neu din « lanchron.fr » ?

Une « Cyberbistouille » à Abbeville

Communiqué du lundi 2 décembre 1996

Le parler picard a fait son entrée sur le réseau Internet le 27 octobre 1996. Un ensemble de pages électroniques est développé par Ch’Lanchron en collaboration avec le serveur amiénois de la société Dyadel.

L’originalité de ce site en langue régionale est de proposer au passager d’écouter des textes picards. La chanson, la poésie y ont déjà trouvé leur place. Bien entendu, ne sont disponibles actuellement que quelques exemples de ce qui devrait à terme devenir une sorte d’anthologie vivante du parler picard, les textes étant dits par leurs auteurs. Et le mot "parler" prend ici tout son sens, puisqu’il s’agit de privilégier l’aspect "oral" du dialecte.

Depuis n’importe quelle ligne téléphonique de notre planète, vous pouvez aussi retrouver le sommaire complet du numéro 66 de Ch’Lanchron (présenté en picard et en français ! ). Et la page d’accueil est même rédigée en anglais pour inviter tout le monde entier à savourer la langue de chez nous. C’est d’ailleurs grâce à une complicité venue de Québec que s’est réalisée cette traduction. La technologie fait donc bon ménage avec les dialectes, et le nôtre a trouvé ici un moyen de diffusion qui s’adresse à un nouveau public. De Suisse, du Paraguay, de Lille ou depuis Le Boisle, plus d’une soixantaine de visiteurs ont déjà fait le voyage en Picardie linguistique électronique... Le monde est bien petit !

Pour permettre à tous de découvrir cette réalisation, l’équipe de Ch’Lanchron propose une rencontre avec le public : une première "cyber-bistouille" aura lieu à la Maison Pour Tous d’Abbeville (1 place St Jacques) le samedi 7 décembre 1996 en après-midi (entrée libre, de 15 h à 18 h). Les "glincheus" (ou "surfers", pour les plus branchés) iront voir ce qui se passe ailleurs en Picardie, ou bien chez d’autres langues régionales de France ou de Belgique. Jeunes et moins jeunes sont attendus... pourvu qu’ils soient "matchès d’picard" !


Le bilan de cette Cyber-Bistouille un an après : lisez l’intervention lors du colloque de Marcinelles (Belgique) en septembre 1997.

Dernière mise à jour :
27-03-2013
Pour tout renseignement
écrivez à Gadrouille
Retour en haut
de cette page
Rapasse à no moaison !
(vers le plan du site)
© Ch’Lanchron 1996
CH’LANCHRON
  « Espace Saint-Gilles » (CM-17) Bâtiment 9 - 82 rue Saint-Gilles
80100 ABBEVILLE   Picardie   (FRANCE)
Téléphone / Fax
(33) 03.22.31.01.55.