Ch’Lanchron
paraît
depuis 1980
Accueil
du site picard
lanchron.fr
Écouter ou
lire du picard

Sur scène
Une brève
présentation de
Ch’Lanchron
Les numéros de
Ch’Lanchron
éch jornal picard
Les auteurs
publiés dans
Ch’Lanchron
Langue picarde
Vitalité du picard
Les liens
Nouveautés
et mises à jour

Plan du site
 « Ch’Lanchron » c’est aussi le journal trimestriel écrit tout en picard Un « lanchron » c’est un pissenlit 35 ans de scène, 90 chansons en picard à notre répertoire Logo officiel de « Ch’Lanchron » Gadrouille est la mascotte de « Ch’Lanchron » Toute une collection de livres picards de référence À doù qu’o s’édvise in picard ? Ravisez ichi ! Quoé d’neu din « lanchron.fr » ?
Abonnez-vous !
Ch’Lanchron
1 an pour 22 €

Table des
textes parus dans
Ch’Lanchron

Écouter des chansons
Jouer et écrire
Activités de
l’association
Ch’Lanchron

Le roman picard
La fableLa BD.
Le théâtre picard
Commandez
les éditions de
Ch’Lanchron

Le moyen picard
La littérature
du picard moderne

Quoé d’neu din « lanchron.fr » ?

Chl’étracheux à Gadrouille il o tè adjinsè pèr freefind
Ch’Lanchron 160
2020, l’année des 40 ans
d’éch jornal picard



Ch’Lanchron 160
Parution : janvier 2020
Prix de vente : 3,50 €
+ frais de port éventuels
(France 1,80 € / Étranger : 2,00 €)


Directeur de publication :
Jacques Dulphy
Rédacteur en chef :
Jean-Luc Vigneux

Le contenu de Ch’Lanchron 160

• L’anmour et Al étoait lo (DUQUEF Marie-Madeleine)
• Chés diseux is rbat’té leus hotons (VIGNEUX Jean-Luc)
• Ch’progrés (ROUSSEL Jean-Bernard)
• Chol jornèe d’Anmien (VIGNEUX Jean-Luc)
• Fernand Carton (VIGNEUX Jean-Luc)
• Au vrépe, is ons foait série ! (VIGNEUX Jean-Luc)
• Leus zius gris-bleuses (DAMAY Patrice)
• S’assir dsu un banc (ESNUS Yves)
• Chés pieutes cabènes (DUMONT Roland)
• Viens t’assir avu mi dsu un banc (LERICHE Alain)
• Nous vlo révnus au moé d’juilet (DARRAS Francis)
• J’pux m’assir ichi à coeuté, su ch’banc ? (FOY-FOUNÉ Danielle)
• Cabènes éd mer (VIGNEUX Jean-Luc)
• Chés sintinelles (CHAMPION Jean-Paul)
• Su ch’banc (GOURGUECHON Gérard)
À vous d’vir, achteure !
• Ch’Maristér éd Rustoville (VIGNEUX Jean-Luc)
• Ch’cabreu d’Catherine (PRUVOT Fernand)
• L’croéx d’boés (DOYE Régis)
• L’mouéson al est au fond (PRUVOT Fernand)
• O savoué couèr rigoler (PRUVOT Fernand)
• Un type point pressé (PRUVOT Fernand)
• À ch’mariage éd Gervaise (PRUVOT Fernand)
• Ch’Maristér in avanche édsu sn’époque (VIGNEUX Jean-Luc)
• Élçon d’picard (PRUVOT Fernand)
• Après qu’éch poéte il a disparu (WAQUET Micheline)

Gadrouille l’affirme joyeusement : voilà 160 trimestres qu’il apporte Ch’Lanchron aux amateurs de picard. Auteurs et lecteurs ont rendez-vous depuis avril 1980 dans les pages d’éch jornal picard. Le numéro 160 diffusé en ce début d’année 2020 atteste bien de la régularité de la publication picarde.

Que nous réservent ces 16 nouvelles pages de Ch’Lanchron ?
Les auteurs et autrices amiénois alimentent copieusement la livraison de cet hiver. Marie-Madeleine Duquef, bien connue au-delà de son quartier Saint Leu (Amiens, 80) sous le « surpitchet » de Tchotchote d’él tcheue d’vaque ouvre le n°160 avec deux poésies « L’anmour » et « Al étoait lo ». Cette transcription de textes inédits a été possible grâce à l’écoute attentive d’enregistrements publics des années 1980-90. Une trentaine de contes, histoires, récits ou poèmes sont ainsi sauvés de l’oubli. Le site de « Chés Diseux d’achteure » permet l’écoute des textes numérisés. Ch’Lanchron en donne ici deux beaux échantillons du picard qui s’exprime à l’ombre de la cathédrale gothique.

Retour vers les « vaques à djignette » (voir le dialogue de ch’Dur et ch’Mo dans le numéro159), cette fois-ci, avec une pleine page de bande dessinée signée par Jean-Bernard Roussel. Rien n’échappe à l’humour efficace du dessinateur amiénois !… pour notre grand bonheur de lecteur.

Une journée d’étude mémorable
22 novembre 2019. L’Agence régionale de la langue picarde a donné rendez-vous aux littérateurs picards pour une journée d’étude. Depuis la publication de l’anthologie « La forêt invisible » il y a 35 ans, peu d’événements ont été consacrés à l’étude de la littérature picarde. La langue et sa grammaire sont souvent l’objet de conférences ou colloques. Mais l’écriture littéraire a rarement été commentée. Les locaux de l’Université Picardie Jules-Verne ont été ouverts pour l’occasion, et ont permis de réunir une quinzaine d’intervenants qui se sont succédés tout au long de la journée d’études, avant que tout le monde se retrouve pour une grande soirée de lectures publiques au Théâtre éd chés cabotans. La journée fera date, et les actes seront publiés sous peu. Dans cette attente, Ch’Lanchron nous résume ces travaux, tout en rendant hommage au linguiste Fernand Carton (1921-2019) qui est décédé une semaine avant cette belle journée amiénoise.

Ch’maristér éd Rustoville
Ch’Lanchron n°102-103 paru à l’été 2006 avait présenté Fernand Pruvot (Fouilloy-lès-Corbie, 80) et ses textes signés de Ch’Maristér éd Rustoville. Personnage fictif, bien ancré dans la vie locale à la manière d’un instituteur rural, personnage à l’image de son créateur, malicieux observateur de la vie du village (qui ne figure pas sur les cartes d’état major, comme il se doit). Depuis une quinzaine d’années, quelques aventures rédigées par Fernand Pruvot (1894-1960) ont été retrouvées par son petit-fils. Régis Doye (Quevauvillers, 80) les a confiés à Ch’Lanchron. Il a ajouté à ce lot certains de ses contes personnels, dont « L’croéx d’boés » publié en page 9 et suivantes. Émouvant hommage à son grand-père, qui ouvre la valise des souvenirs. Carnets de notes, objets du quotidien, blaireau, chapeau, et plusieurs photographies ravivent les souvenirs de l’enfance. À la lecture de cette prose, nous sommes en mesure de certifier que Régis Doye a reçu en héritage le goût de l’écriture du picard. La qualité de sa langue n’a rien à envier aux six récits de Ch’maristér éd Rustoville qui sont inclus dans Ch’Lanchron 160.

Rubriques et chroniques picardes
Le colloque de novembre 2019 a consacré la littérature picarde. Eh bien la revue des publications « Liries » ne dément pas la vitalité de l’expression écrite du picard. Une douzaine d’ouvrage ont été récemment publiés, en Belgique, dans l’Oise, dans la Somme, dans le Pas-de-Calais… La diversité rivalisant avec l’éclectisme, les rayons de nos bibliothèques régionales seront rapidement trop petits ! D’autres titres sont attendus pour l’année 2020 … décidément le picard aime s’écrire.
La rencontre des auteurs Picardisants demeure active au sein de la rubrique VIR. Neuf signatures l’alimentent en pages 6 et 7. Venus du Val de Selle (Patrice Damay), du Santerre (Alain Leriche et Danielle Founé), du Vimeu (Francis Darras et Roland Dumont), du Ponthieu (Jean-Luc Vigneux), de l’Amiénois (Gérard Gourguechon et Jean-Paul Champion)… chacun a produit un texte bref centré sur la photographie de cabines de plage. L’émulation ludique, voilà comment nous pourrions résumer le jeu VIR. Sans omettre le picard, évidemment, qui en est le premier prétexte.
Avant de refermer ce premier numéro de l’année du quarantenaire de Ch’Lanchron, nous lisons de Micheline Waquet « Après qu’éch poéte il a disparu… ». Article dédié à Simons, le Lillois. L’association « Toudis Simons » s’était donnée pour objectif de maintenir la production vivante par la réédition de ses œuvres tant d’expression française que picarde, picturales ou enregistrées, filmées ou dessinées… Le temps passe, et il semble que la mémoire s’efface. Toudis Simons est en passe d’arrêter ses activités, faute de bénévoles pour les animer. Quant à la ville de Lille, il semble difficile de retourner sur les traces de son fils spirituel : les libraires ne diffusent plus ses ouvrages, les bibliothèques dissimulent peu de livres dans leurs réserve, et les lieux de vie de Simons disparaissaient désormais sous le coup des aménagements urbains. Micheline Waquet s’en fait l’écho avec émotion dans Ch’Lanchron 160.



La photo du jeu VIR qui a été « vue »
pour ce numéro de Ch’Lanchron


La photo du jeu VIR
qui peut vous insiprer
pour le trimestre à venir !


Tous les numéros de Ch’Lanchron
(depuis le n° 51)


Les numéros thématiques
de Ch’Lanchron

Abonnez-vous
à Ch’Lanchron !




1 an - 5 parutions
(4 numéros + 1 livre)
22,00 €


Découvrez le livre
« Chés ziux d’nos contrévints »
de Michel Dominois
(Flixecourt, 80)
qui a été publié en décembre 2019


 
Le recueil
Chés contes d’éch Bos Blond
par Jacques Dulphy
a été publié en décembre 2014

Les autres publications
de Ch’Lanchron




Livres, bandes dessinées, romans, chroniques, dictionnaire…

Dernière mise à jour :
30-06-2020
Pour tout renseignement
écrivez à Gadrouille
Retour en haut
de cette page
Rapasse à no moaison !
(vers le plan du site)
© Ch’Lanchron 2012
CH’LANCHRON
  « Espace Saint-Gilles » (CM-17) Bâtiment 9 - 82 rue Saint-Gilles
80100 ABBEVILLE   Picardie   (FRANCE)
Téléphone / Fax
(33) 03.22.31.01.55.