Ch’Lanchron
paraît
depuis 1980
Accueil
du site picard
lanchron.fr
Écouter ou
lire du picard

Sur scène
Une brève
présentation de
Ch’Lanchron
Les numéros de
Ch’Lanchron
éch jornal picard
Les auteurs
publiés dans
Ch’Lanchron
Langue picarde
Vitalité du picard
Les liens
Nouveautés
et mises à jour

Plan du site
 « Ch’Lanchron » c’est aussi le journal trimestriel écrit tout en picard Un « lanchron » c’est un pissenlit 35 ans de scène, 90 chansons en picard à notre répertoire Logo officiel de « Ch’Lanchron » Gadrouille est la mascotte de « Ch’Lanchron » Toute une collection de livres picards de référence À doù qu’o s’édvise in picard ? Ravisez ichi ! Quoé d’neu din « lanchron.fr » ?
Abonnez-vous !
Ch’Lanchron
1 an pour 22 €

Table des
textes parus dans
Ch’Lanchron

Écouter des chansons
Jouer et écrire
Activités de
l’association
Ch’Lanchron

Le roman picard
La fableLa BD.
Le théâtre picard
Commandez
les éditions de
Ch’Lanchron

Le moyen picard
La littérature
du picard moderne

Quoé d’neu din « lanchron.fr » ?

Chl’étracheux à Gadrouille il o tè adjinsè pèr freefind
N° 162 : Cochon rime avec Ch’Lanchron



Ch’Lanchron 162
Numéro spécial : « Ch’coéchon » Parution : juillet 2020
Prix de vente : 3,50 €
+ frais de port éventuels
(France 1,80 € / Étranger : 2,00 €)


Directeur de publication :
Jacques Dulphy
Rédacteur en chef :
Jean-Luc Vigneux


Le contenu de Ch’Lanchron 162

Ch’coéchon (éditorial) Jean-Luc Vigneux
À no moaison on a tuè un pourchau (chanson traditionnelle)
Chés 40 ans d’ages à Ch’Lanchron (article) Jean-Luc Vigneux
Éne Rolandrie (histoire) Roland Dumont
Des pronnes (bande dessinée) Jean-Bernard Roussel
Tueu d’coéchon (ouvenir) Norbert Bardoux
O n’voéyeu point l’bétail ! (histoire) Christiane Rouard-Hénin
J’aime gramint miu innhui (article) Edwige Fontaine
Un drole dé cochon (histoire) Alcius Ledieu
Éch dixième cochon (histoire) Alcius Ledieu
Éj nin peux pu, arréte ! (pème) Jean-Luc Vigneux
Paur piot coéchon (poème) Roland Dumont
J’m’érpose un molé (monologue) France Devismes
Chl’habillè d’soèe (souvenir) Patrice Damay
Ch’coéchon d’bous (poème) Alain Leriche
Ch’ju d’Tchoutchou (jeu picard) Danielle Foy-Founé
Cha m’rinvérse (poème) Yves Esnus
Pourquoé point ? (poème) Jean-Paul Champion
Chés inseignes (souvenir) Gérard Gourguechon
O tue no coéchon jeudi (récit) Lucien Freté
I feut minger du coéchon (dialogue) Jacques Dulphy
Mèrmitonnerie : L’catchuse (recette de cuisine) Marius Devismes
Mèrmitonnerie : Éch boudin picard (recette de cuisine) Jean-Luc Vigneux
Des cacheux comme cho ! (histoire) Fernand Pruvot
Éch gouret (histoire) Maurice Thiéry
Un couchon à louis d’or (histoire) Maurice Thiéry
Un éfant sans oreilles (histoire) Anonyme
Jean Wattelet et pi Roland Dussaussoy (nécrologie) Jean-Luc Vigneux
À vous d’Vir, achteure ! (article) Jean-Luc Vigneux
Él tripa (poème) Marius Devismes
Ch’est un muche-musieu (dessin de presse) Jean-Bernard Roussel
Ch’coéchon din Ch’Lanchron (article) Jean-Luc Vigneux
Ch’clognon à Gadrouille (article) Jean-Luc Vigneux
Tu pux aller t’louer mon, d’un charcutier (dessin) Jean-Michel Delambre
       Le cochon est dans Ch’Lanchron 162. Ce n’est pas la première fois qu’on parle du cochon dans Ch’Lanchron. Ni la dernière. Mais cette fois-ci, c’est « un vrai temps de cochon » à toutes les pages… Puisqu’à lui seul notre animal remplit tout le numéro d’été.


        L’animal n’a pas bonne réputation. Il est sale, il fait du lard, il est ronchon. Cependant il est partout dans notre assiette, sur les barbecues, dans les sandwichs. Il est quotidiennement dans nos bouches… quand nous mangeons ou dans nos conversations : être plus bête que cochon, faire une tête de cochon, jouer un tour de cochon, être saoul comme un cochon. Le cochon est au cœur de nos vies. Le pourceau, « le revêtu de soie », la truie, le verrat, le porcelet, qu’on le nomme comme on voudra, le cochon est partout autour de nous !
Le cochon picard ne vit pas caché. Il n’est pas enfermé dans des paquets en plastique, il ne respire pas sous vide, il n’est pas barbouillé de salpêtre, de sucre ou de nitrates. Il n’est pas empoisonné de produits chimiques industriels. Le cochon picard se présente dans du papier sulfurisé, son jambon n’est point rose comme des bonbons artificiels, il a des éclats moirés de jaune, il sent la fumée du feu de bois. Il a la voix d’une charcutière qui offre un morceau de saucisson à l’ail à goûter à l’enfant qui attend, derrière le comptoir, que sa mère soit servie. « Avec les tranches de jambon, il vous fallait autre chose ? »
Bien sûr qu’il crie, le cochon picard. Il braille quand le tueur rentre dans son étable avant de l’assommer. On entend dans les rues les plaintes, les hurlements, les frayeurs et le dernier cri du cochon. Aussitôt étourdi, il sera saigné, grillé, puis brossé, puis fendu en deux et ouvert en quatre. Refroidi, il sera découpé, vidé, démantibulé et préparé comme un roi. Après l’avoir nourri de basse farine, de pâtées, c’est lui qu’i viendra nourrir tout une famille, et leurs voisins, sans oublier le tueur qui repartira avec sa part. Aux heures d’hiver, tripée, pain frotté au saindoux, lard salé, pâté. Aux heures d’été, boudin noir, saucisses sèches, chipolatas et côtelettes.

Le cochon picard de Ch’Lanchron 162 ne déroge pas.

        Dans Ch’Lanchron, le cochon crie, évidemment. Il est exsangue, obligatoirement. Il fait pleurer, quand on épluche les oignons, naturellement. Mais le cochon picard rit. Il joue des farces, il est malin, plus souvent qu’à son tour (de cochon). Il fait des cochonneries, de temps en temps. Il en dit, parfois ! Il cuisine. Il s’amuse. Il est roublard. Quand il chante, « y o rien d’pu biau » ! Il est traduit en justice dans les rues d’Abbeville. Il inspire des dictons. Il s’accommode à toutes les sauces, notre cochon picard.

        Voilà les cochonnailles 2020 : mangez, croquez, dégustez, les amis ! On ne sait pas qui nous mangera. Bon appétit a toutes et tous !

                                        Gadrouille, éditorialiste de Ch’Lanchron


La photo du jeu VIR qui a été « vue »
pour ce numéro de Ch’Lanchron


La photo du jeu VIR
qui peut vous insiprer
pour le trimestre à venir !


Tous les numéros de Ch’Lanchron
(depuis le n° 51)


Les numéros thématiques
de Ch’Lanchron

Abonnez-vous
à Ch’Lanchron !




1 an - 5 parutions
(4 numéros + 1 livre)
22,00 €


Le livre « Ziu »
de Jean-Luc Vigneux
a été publié en février 2020

Il est présenté à la page 15 de Ch’Lanchron 161
(6,00 € franco)


Vue en coupe d’un ZIU par Jean-Bernard Roussel


Les réponses au jeu « VIR »
sont publiées
en pages 8 et 9
de Ch’Lanchron 162
(juillet 2020)

Le trimestre prochain, participez vous aussi au jeu « VIR »


Les autres publications
de Ch’Lanchron




Livres, bandes dessinées, romans, chroniques, dictionnaire…

Dernière mise à jour :
5-11-2020
Pour tout renseignement
écrivez à Gadrouille
Retour en haut
de cette page
Rapasse à no moaison !
(vers le plan du site)
© Ch’Lanchron 2012
CH’LANCHRON
  « Espace Saint-Gilles » (CM-17) Bâtiment 9 - 82 rue Saint-Gilles
80100 ABBEVILLE   Picardie   (FRANCE)
Téléphone / Fax
(33) 03.22.31.01.55.