Ch’Lanchron
paraît
depuis 1980
Accueil
du site picard
lanchron.fr
écouter ou
lire du picard

Sur scène
Une brève
présentation de
Ch’Lanchron
Les numéros de
Ch’Lanchron
éch jornal picard
Les auteurs
publiés dans
Ch’Lanchron
Langue picarde
Vitalité du picard
Les liens
Nouveautés
et mises eacute& Agrave; jour

Plan du site
 « Ch’Lanchron » c’est aussi le journal trimestriel écrit tout en picard Un « lanchron » c’est un pissenlit 35 ans de scène, 90 chansons en picard eacute& Agrave; notre répertoire Logo officiel de « Ch’Lanchron » Gadrouille est la mascotte de « Ch’Lanchron » Toute une collection de livres picards de référence eacute& Agrave; doù qu’o s’édvise in picard ? Ravisez ichi ! Quoé d’neu din « lanchron.fr » ?
Abonnez-vous !
Ch’Lanchron
1 an pour 25 €

Table des
textes parus dans
Ch’Lanchron

écouter des chansons
Jouer et écrire
Activités de
l’association
Ch’Lanchron

Le roman picard
La fableLa BD.
Le théâtre picard
Commandez
les éditions de
Ch’Lanchron

Le moyen picard
La littérature
du picard moderne

Quoé d’neu din « lanchron.fr » ?

Chl’étracheux eacute& Agrave; Gadrouille il o tè adjinsè pèr freefind
Avec Ch'Lanchron 179 : vous êtes en Picardie !



Ch’Lanchron 179
Parution : juillet 2024
Prix de vente : 4,00 €

Directeur de publication :
Jacques Dulphy
Rédacteur en chef :
Jean-Luc Vigneux


Le contenu de Ch’Lanchron 179

édvant d'écmincher (artique) Os étes in Picardie
éch liméro i n'répondu pu (artique) Jean-Luc Vigneux
eacute& Agrave; doù qu'il est min copon d'rabonnmint ? (crotchage) Serdu
Du dru... (rime) Edwige Fontaine
Ringoliche (pinsèe) Jean-Luc Vigneux
Ch'pain (rime ramintuvoére) Aimé Savary ()
Nou ducasse al est in train d'moérir (ramintuvrie) Jean-Paul Champion
eacute& Agrave; tchot Doère (rime) Philéas Lebesgue
El muse picarde (artique) Jean-Luc Vigneux
Ch'trésor (BD) Jean-Bernard Roussel
Ch'mérichau (ramintuvrie) FORESTIER Sylvie
Point d'grandeur sans générositè (nouvelle) MANCAUX Anne)
éch prix d'picard 2024 (artique) Jean-Luc Vigneux
El vagabeond (rime) André Leleux
I-éteot leacute& Agrave; ! (artique) Jean-Luc Vigneux
Chés liries d'Hollain (liries) Jean-Luc Vigneux
eacute& Agrave; ch'mariage éd Gervaise (histoére) Fernand Pruvot ()
eacute& Agrave; vous d'vir, achteure ! (Vir) Jean-Luc Vigneux
Liries (liries) Jean-Luc Vigneux
Chés 44 énèes d'ages ! (artique) Jean-Luc Vigneux
I pluvouot in rvénant (rime) Anne Mancaux (Chob bérbis ganne
A sroait un rude tour (BD) Jean-Bernard Roussel)
eacute& Agrave; doù vir éch film (artique) Jean-Luc Vigneux
Doù qu't'os du mau ? (artique) Jean-Luc Vigneux



       Picardie, région effacée
       Depuis la fusion des régions, insidieusement, le nom de « Picardie » tend à disparaître de notre quotidien. Il ne s'affiche presque plus. Administrativement crée en 1960, elle eut de la peine à s'imposer sur un territoire hétérogène. Manifestement, la réforme de 2015 n'est pas acquise. L'hégémonie lilloise ne facilite guère les équilibres au sein d'un territoire que l'on pourrait croire uni, ne serait-ce que par sa langue. Il semble n'en être rien, pour preuve l'éditorial de ce numéro 179 de Ch'Lanchron qui affirme en texte et en image : « Vous êtes en Picardie ». à l'appui, ces panneaux routiers presque oubliés qui remontent des archives. La zone septentrionale de la France dénommée « Hauts-de-France » n'a pas conservé ses sous-titres, l'éphémère nom de Nord-Pas-de-Calais-Picardie n'aura vécu que le temps d'une promesse. Pourtant, d'autres ragions ont su respecter leurs diversités. Ne serait-ce que par l'affichage de des anciennes dénominations. Gadrouille s'en émeut. Il s'interroge également sur l'appellation de notre langue régionale, souvent affublée d'un nom d'invention qui incite à la raillerie.
       Sans forcer le trait jusqu'à se référer au roman 1984 de George Orwell et sa novlangue assidûment appauvrie, il est notoire que l'effacement d'un nom gomme l'existence même de ce qu'il signifie. Aujourd'hui une région dissoute, demain des habitants qui n'oseront plus se dire « Picards » (quoique le gentilé « Haut-de-Français » ne semble pas en voie de s'imposer dans les sphères dominantes), et bientôt la langue ? L'interrogation suscite en Une la réflexion de la rédaction de Ch'Lanchron.

       
       Humour, témoignage et document

       Tournons les pages de Ch'Lanchron 179... En hors-d'œuvre, Edwige Fontaine (Nibas, 80) essaie de débarrasser « d'sin dru », avec poésie et humour ! À côté d'elle, le dessinateur Serdu cherche son bulletin d'abonnement dans une pile de documents... L'article nous apprend que la ligne téléphonique fixe de Ch'Lanchron a été résiliée pour un téléphone mobile. Les temps changent !
       Avec « Ringoliche », Jean-Luc Vigneux évoque ces simples mots de picard, mots aussi aisés à écrire qu'à comprendre, qui parsèment notre quotidien depuis l'enfance. Que ce soit Ch'ringoliche (la réglisse), le verbe Ratrucher ou encore Chés ortilles (les orties) qui s'écrivent « Ortille, sans H au cminchmint, pasqué chés hortillons is n'ainm'té point chés ortilles. Ortille a n'vient point du latin, a vient d'no gardin. »
       Un long poème nostalgique écrit en alexandrins par Aimé Savary (Beauquesne, 80) évoque « Ch'pain ». Ce pain d'antan aux tranches inégales était la gourmandise du jeudi pour les enfants, car en milieu de semaine la tartine « Al étoait quasimint longue... comme un jour sans pain » ! Le texte est le dernier d'une trilogie qui comprend « Ch'lait » (paru dans Ch'Lanchron liméro 8) et « Chl'ieu » (à lire dans Ch'Lanchron liméro 10).
       À Saleux (Amiénois), Jean-Paul Champion se désole de la disparition de la ducasse « Nou ducasse al est in train d'moérir... » (page 5). Puis c'est un document inédit qui est présenté aux lecteurs picards : la première lettre (versifiée, de surcroît) adressée par Philéas Lebesgue (La Neuville-Vault, 60) à Édouard David (Amiens, 80). Elle est datée de 1895 et inaugure au pan de correspondance entre les deux poètes. En vis-à-vis Jean-Bernard Roussel nous propose une planche de BD. pleine page : « Ch'trésor ».
       Page de témoignage, celle écrite par Sylvie Forestier à propos de son grand-père Léon Leblond, qui fut le dernier maréchal-ferrant de Boismont (80). Les photographies documentant le texte conservent jusqu'à l'odeur de la forge et le son du marteau battant d'enclume (chl'ingleume).

        Un nouvelle d'Anne Mancaux
        « Point d'grandeur sans générositè » est une nouvelle construite en quatre temps par Anne Mancaux de Saint-Valery (Chob bérbis ganne). Initialement soumis au concours de littérature picarde 224, ce texte a été placé hors concours puisque la même écrivaine était gratifiée du Premier prix de littérature (le règlement en vigueur n'autorise plus le cumul de distinctions pour un même auteur). La nouvelle a été bâtie sur un commentaire de statue intitulée « Salem homme du
       Soudan » (déposée au musée de Picardie à Amiens), thème du prix spécial 2024. Le texte d'Anne Mancaux en est reproduit intégralement. Il nous transporte à la fin du XIXème siècle, dans quelque exposition ou salon parisien. Nous y croisons de réels personnages d'époque, le sculpteur Charles Cordier, Seïd Enkess, le modèle qui pose pour l'artiste, et le baron Rothschild qui sera l'acquéreur de la pièce achevée (agachè : noir et blanc). Entre déférence et excès de politesse des dialogues, il se dégage en non-dit une juste ambiance humaniste de la lecture de ces trois pages écrites dans une langue picarde aussi spontanée que l'exige une conversation (fût-elle imaginée).


              Coup de chapeau à Bruno Delmotte
       L'animateur infatigable des ateliers picards de la Maison de la culture de Tournai a tiré sa révérence le 31 mai dernier. Après quelques belles décennies d'interventions auprès du public ou des scolaires, ou d'éditons et d'échanges, l'heure de la retraite a sonné. Il n'en demeure pas moins que l'ami Bruno reste l'ami du picard, et qu'il poursuivra ses activités pédagogiques et éditoriales. L'hommage qui lui est rendu dans Ch'Lanchron se résume en une phrase : « I-éteot là ! »
       Quelques histoires plaisantes (« À ch'mariage éd Gervaise » par Fernand Pruvot, alias « Ch'maristér éd Rustoville ») ou poésie mélancolique (« I pluvouot in rvénant » d'Anne Mancaux ») complètent ce numéro d'été de la revue picarde « en picard ». Non sans omettre les traits d'humour dessinés par Jean-Bernard Roussel ou un bref compte-rendu de la journée épique du 6 avril dernier qui a vu Ch'Lanchron fêter ses 44 ans avec force chansons, livre et film (revoir les informations détaillées le trimestre dernier).
       Enfin, la chronique littéraire « Liries » nous informe sur l'actualité de l'édition en langue picarde. Et nous apprenons ici un recueil d'Haïkus de régis Lésieux, là le second tome des « Lettres picardes » de Pierre Louis Gosseu (Saint-Quentin, 02), ou encore la toute récente parution du roman « Chl'avinture neurmande » de Jean-Luc Vigneux, présenté par ailleurs sur ce site (Le roman que l'on n'attend pas en picard). Autant de garanties de bonnes lectures picardes tout au fil de l'été 2024 avec Ch'Lanchron 179.



La photo du jeu VIR
qui a été « vue »
pour ce numéro de Ch’Lanchron


La photo du jeu VIR
qui peut vous inspirer
pour le trimestre à venir !


Tous les numéros de Ch’Lanchron
(depuis le n° 51)


Table des matières générale de tous les numéros de Ch’Lanchron


Les numéros thématiques
de Ch’Lanchron

Abonnez-vous
eacute& Agrave; Ch’Lanchron !




1 an - 5 parutions
(4 numéros + 1 livre)
25,00 €


« Chl'avinture neurmande »
Jean-Luc Vigneux
(juin 2024)

Tarif été 2024 : 12,00 € franco

C'est un roman,
c'est en picard,
c'est un livre qu'on n'attend pas en picard !




« Flahutes et pi corbillon »
Jean-Luc Vigneux
(avril 2024)

Anecdotes, souvenirs de scène

Retrouvez toutes les paroles des chansons de Jacques Dulphy, d'Armel Depoilly, de Jean-Leclercq ou de l'auteur avec leurs partitions (mélodies, accords et tablatures)



Les autres publications
de Ch’Lanchron




Livres, bandes dessinées, romans, chroniques, dictionnaire…

Dernière mise eacute& Agrave; jour :
23-07-2024
Pour tout renseignement
écrivez eacute& Agrave; Gadrouille
Retour en haut
de cette page
Rapasse eacute& Agrave; no moaison !
(vers le plan du site)
© Ch’Lanchron 2012
CH’LANCHRON
  « Espace Saint-Gilles » (CM-17) Bâtiment 9 - 82 rue Saint-Gilles
80100 ABBEVILLE   Picardie   (FRANCE)
Téléphone :
-----